Dernière mise à jour :

30 décembre 2015

www.ronquieres.org Site privé et philanthropique ,non officiel, non commercial, non promotionnel et non touristique.. Le site n’utilise pas de cookies.

Toutes les photos présentes sur ce site ne sont pas libres de droits. Tous les textes restent la propriété intellectuelle de leurs auteurs respectifs

Asquimpont

Rappel historique

La tour d'Asquimpont

Les vieilles photos d'Asquimpont

Virginal Samme

Histoire de la commune de Virginal

Le tram à Virginal

Fauquez

Le village de Fauquez

La chapelle de verre

La marbrite

La gare de Fauquez

Le château de Fauquez

Vues d'ensemble

Vues du bas

Vues d'Ecaussinnes

Vues de Fauquez

Henripont

Vues du Mont de Pitié

Vues de la tranchée

Vues du Croiseau


Braine Le Comte

La ville de Braine Le Comte

La gare de Braine Le Comte

La gare en photos anciennes

La gare en photos récentes

Torine

Le bois de la Houssière

Un site préhistorique important

Station préhistorique

Le long des sentiers

La foret bleue

Plaisirs d'automne

Fermes à la lisière du bois


Les 4 saisons de Ronquières

Ronquières en hiver

Le plan incliné en hiver

Le canal en hiver

Le vieux canal en hiver

Les péniches en hiver

En hiver à Ronquières

Ronquières au printemp

Air Ronquières

Photos de Michel Desmet

Vues aeriennes anciennes

Photos d'Emmanuel Gervy

Photos en mongolfière...

En ulm...

Photos de Pierre Gillard

La tour

Un bac circule dans le plan incliné de Ronquières

Partir à la découverte des bacs du plan incliné de Ronquières

La construction du plan incliné de Ronquières

Ronquières en plan large

Asquimpont Ittre Ecluse vieux canal  Construction   La tour  Terrassements  Vu du ciel La grande Lima  Les colonnes du pont canal Vu de la tour Nouveautés

Un bac monte le plan incliné Les bacs La construction
RONQUIERES Il était une fois Le seul plan incliné en activité au monde

DEPUIS 1968

Pour éviter que le sang, la sueur et le savoir de nos pères ne sombrent dans l’oubli. Ronquières en plan large Toutes les photos qui défilent habituellement dans l’entête des pages sont présentées ici en plan large, et statiques. Certaines se retrouveront encore ailleurs dans notre site comme par exemple dans les pages « Vu de la tour » Un logo que tout le monde connait dans la région puisqu’il figure sur tous les panneaux de circulation balisant la route  vers Ronquières. Vu depuis le chemin de halage du pont canal, le soleil se couche sur le bois de la Houssières. L’ancien canal est un magnifique endroit pour qui aime la promenade. Le vieux canal, désormais abandonné est devenu une réserve naturelle d’une grande richesse. Les amoureux de la nature qui viennent se promener ici sont souvent comblés . Ici, on peut marcher sur l’eau tellement l’envasement du vieux canal est important. Il n’est même pas sûr qu’il serait encore possible de circuler sur ce plan d’eau avec un kayak sans risquer de s’échouer. Pendant que d’un côté on  creuse, de l’autre on bétonne les premiers tronçons des voies de roulement. En dessous de la cabine des ouvriers, on distingue très clairement le tunnel à cables qui relie les deux extrémités du complexe. Toutes les photos qui défilent habituellement dans l’entête des pages sont présentées ici en plan large, et statiques. Certaines se retrouveront encore ailleurs dans notre site comme par exemple dans les pages « Vu de la tour » Une vue aérienne de la butée amont prise à la fin de l’hiver. La tour de Ronquières et la butée amont, le pont canal... Les maisons que l’on aperçoit nous donnent une idée de la taille du mastodonte, illustrent parfaitement le côté pharaonique du complexe. La butée amont photographiée depuis la chapelle de Henripont. La grosse ligne blanche est en fait le pont canal. Un dimanche au bord du canal, sur les hauts remblais.  Un groupe de cyclo touristes s’est arrêté et quelques bénévoles leur ont préparé un succulent barbecue. En arrivant de Charleroi, voici comment on perçoit le plan incliné de Ronquières. A ce niveau, le niveau du plan d’eau du canal se trouve une vingtaine de mètres plus haut que le niveau des champs. Une rupture des digues seraient donc catastrophique. Les deux bacs se croisent . Une camionnette stationnée sur la route entre les deux bacs nous une idée très précise de la taille de ces véhicules. Les trémies aériennes de nuit. Un bac gravit le plan incliné et sort de la grande tranchée. Mais comme il n’est  que faiblement éclairé, on ne le distingue pas clairement sur la photo. Les trémies aériennes la nuit. On aperçoit un bac qui arrive à la butée amont et, illuminé de bleu, le centre d’accueil des touristes. On écluse des bateaux à Ronquières jusque 22 heures. Les trémies aériennes photographiées depuis le centre d’accueil des touristes. On se sent tout petit, écrasé par ces mastodontes de béton qui n’ont pas bougé depuis plus de 40 ans maintenant. Un bac  circule dans le plan incliné, transportant une lourde péniche. Cela ne se voit pas, mais là, il descendait. L’un des deux bacs amarré à la butée amont une après midi d’hivers. Ces trémies aériennes sont ici particulièrement impressionnantes, vues depuis un petit chemin de campagne qui débouche à quelques dizaines de mètres du plan incliné. Durant l’hivers 2009, un bateau en provenance de Charleroi se dirige vers Bruxelles;. Il vient de sortir du bac et brise la glace qui s’est formée sur le canal devant lui. Le plan incliné de Ronquières tel qu’on le découvre en venant de Bruxelles, en vélo, à pied, ou en péniche, une belle après-midi d’automne. En arrivant de Bruxelles le long du chemin de halage ou à bord d’une péniche, voici comment on aperçoit Ronquières un beau matin d’été. Une vue générale du plan incliné de Ronquières prise depuis le pont. Des péniches à l’avant plan sur la gauche jusqu’à la tour dans le fonds à droite avec entre eux deux, la butée aval, le plan incliné lui-même. Depuis une mongolfière, la photo a été prise depuis les environs de Oisquercq. On aperçoit l’écluse d’Ittre  et  en haut à droite, la tour de Ronquières.