Les pelles en butte

Cet engin permet de creuser, de lever ou hisser, et de décharger des matériaux par le mouvement de la flèche, du bras et du godet (pelle en butte, en rétro) ou par le mouvement du godet commandé par le système de treuil (dragline, benne preneuse).

Lire la suite ...

Le coffrage mobile

Un ouvrage en béton armé de l’importance de la tour de Ronquières devait se faire au moyen de coffrages glissants. Cependant, avant tout démarrage, l’Association à qui sont confiés les travaux du plan incliné a voulu s’assurer que le système choisi permettait de résoudre parfaitement les problèmes. Forme de la tour, épaisseur des parois La…

Lire la suite ...

Les ouvriers

On voit souvent les ouvriers au travail, oeuvrant sur les chantiers. Mais, il faut se souvenir que lors de la construction du plan incliné de Ronquières, les ouvriers logeaient pour la plupart sur place. Tout avait été prévu pour les accueillir:  dortoirs, cantines, magasins. Il n’existe que peu de photos des baraquements mis à leur…

Lire la suite ...

La conduite forcée

La conduite forcée amène l’eau du pont canal à la centrale hydro électrique. Elle est partiellement souterraine, partiellement aérienne. Elle sert aussi de trop plein à la partie supérieure du canal  en cas de très mauvais temps

Lire la suite ...

Charles-Eugène

La péniche Charles-Eugène fut utilisée durant la seconde partie des années 1960 pour les essais du plan incliné de Ronquières. Voici une photo de 2010 prise par Pierre Lemoine et qui nous montre la péniche chargée à ras bords et parcourant le canal de Charleroi à Bruxelles à hauteur de Seneffe. Elle se dirige tout…

Lire la suite ...

Le début des travaux

C’est peu de dire que la construction du plan incliné de Ronquières a considérablement modifié le paysage du village. Les photos illustrant cette page ont été prises au tout début du chantier, alors que rien ne préfigure ce que sera l’ouvrage une fois terminé.  

Lire la suite ...

Le décapage des sols

La construction des hauts-ramblais fut précédée d’un décapage méticuleux du sol. Les “Bonnes terres” furent mises à l’épargne et gardées en réserve. Elles seront utilisées quelques années plus tard pour la finition des remblais et leur parement final.

Lire la suite ...