Les crochets d’amarrage

Les crochets d’amarrage servent à maintenir solidement les bacs contre les parties en béton du plan incliné afin, entre autres, d’éviter des torsions néfastes dans les bacs ou d’importantes fuites d’eau. Ces crochets ont été forgés comme bien d’autres pièces du plan incliné dans les ateliers de Thiriau

Lire la suite ...

Les berges

Afin de protéger les berges contre les remous et les vagues provoquées par la circulation des bateaux et la rotation des hélices,les berges ont été recouvertes de pierres qui furent finalement enduites de goudron. Au niveau des hauts-remblais que l’on voit ici sur les photos, l’étanchéité prenait un accent particulier: le fonds du canal se…

Lire la suite ...

La mise sous eau

La mise en eau du plan incliné et particulièrement du pont canal fut l’une des opérations les plus délicates de ce chantier hors du commun. L’eau fut pompée lentement pendant près d’une semaine sous les regards attentifs des ingénieurs. C’était probablement la première fois qu’une telle opération était tentée… Il n’y a malheureusement aucune photo…

Lire la suite ...

Forgeages

Certaines pièces de l’immense puzzle que fut le plan incliné de Ronquières ont nécessité des installations particulières ou ont donné lieu à des réalisations particulières. Comme le forgeage des axes de rotation des treuils, puissantes et massives pièces d’acier qui furent coulées d’une seule pièce.

Lire la suite ...

L’assemblage des treuils

Les treuils jouent un rôle capital dans le fonctionnement du plan incliné. Ils permettent la circulation des bacs le long des chemins de roulement et donc le transit des bâteaux d’un bief du canal vers l’autre. En quelques photos, la construction des éléments originaux des treuils dans quelques usines de la région dont les anciens…

Lire la suite ...