Le fonctionnement

La conception du site Le plan incliné de Ronquières qui s’étend sur 1750 mètres comprend en fait tout un ensemble d’ouvrages. Si l’on tient compte de la section dite des hauts remblais, cette longueur atteint 6 kilomètres. De l’amont vers l’aval, le site comprend ainsi d’abord une culée de raccordement et un pont-canal qui relient…

Lire la suite ...

Charles-Eugène

La péniche Charles-Eugène fut utilisée durant la seconde partie des années 1960 pour les essais du plan incliné de Ronquières. Voici une photo de 2010 prise par Pierre Lemoine et qui nous montre la péniche chargée à ras bords et parcourant le canal de Charleroi à Bruxelles à hauteur de Seneffe. Elle se dirige tout…

Lire la suite ...

Le décapage des sols

La construction des hauts-ramblais fut précédée d’un décapage méticuleux du sol. Les “Bonnes terres” furent mises à l’épargne et gardées en réserve. Elles seront utilisées quelques années plus tard pour la finition des remblais et leur parement final.

Lire la suite ...

Le début des travaux

C’est peu de dire que la construction du plan incliné de Ronquières a considérablement modifié le paysage du village. Les photos illustrant cette page ont été prises au tout début du chantier, alors que rien ne préfigure ce que sera l’ouvrage une fois terminé.  

Lire la suite ...

Asquimpont le 17 septembre 1964

La construction du plan incliné de Ronquières ne fut pas le seul chantier dans la région durant les années 1960. C’était en fait le « chainon manquant » sur le vieux canal, la seule zone où il était encore limité à 300 tonnes. A Asquimpont aussi, la foi et les bulldozers déplacèrent des collines . Grace à…

Lire la suite ...

Le plus grand chantier de Belgique

L’intérêt de l’ouvrage de Ronquières est multiple. D’abord il relancera l’économie du bassin de Charleroi en réduisant le prix et le temps de transport. Il inaugure une technique intéressant le monde entier. Enfin, il draine le tourisme. Une vision démesurée: Ronquières. Un plan incliné gigantesque qui semble construit par des nains. Tubes géants, canal aérien,…

Lire la suite ...