La remise en eaux du pont canal s’est faites de la plus simple des manières en écartant simplement les batardeaux qui avaient été plantés à l’entrée du complexe. La seule différence entre cette opération et la mise en eau de 1966, c’est qu’à l’époque on avait pompé l’eau en mesurant précautionneusement tous les mouvements de la structure.