Nous sommes assez bien renseignés sur l’importance numérique du bétail ronquiérois aux dix septième et dix-huitième siècles.

Au dix septième siècle, d’après les cahiers de la répartition des tailles en 1685, nous trouvons à Ronquières un minimum de 124 chevaux et de 599 bêtes à cornes. La taille seigneuriale est une somme à payer au seigneur sur l’ensemble de son revenu.

Au dix-huitième siècle, nous savons d’après les cahiers de la répartition des tailles qu’il y avait à Ronquières en 1748, 120 chevaux et d’après le recensement de bétail de 1786 qu’il y avait 543 bêtes à cornes et 384 moutons.

Voyons d’abord quel était le nombre des chevaux et des vaches dans les principales fermes de Ronquières en 1685. On supposera que, pour les 1/2, il s’agit de bêtes en gestation.

Fermes Exploitants Betail
    Chevaux Vaches
Haurut François Pierart 16 56
La Bruyère Jean Dessart 8,5 30
Giloscam Charles Marsile 4 9,5
Chenois Jérome Bauchis 7,5 10
Tombois François Paul 5 17
Hongrée Pierre Pierart 3,5 7,5
Champmarais Michel Delamotte 8,5 9
Malmaison et Hache François Maguart 6 13
Lobywarte Guillaume Dutilleux 2,5 10
Brulotte François Bertau 2 11
Gottenrieu Philippe Huon 2 9
Curé Abraham Desmoulin 2 0
Follemprise Michel Marin 3,5 6
Rangonmont Sébastien Bertau 3,5 6
Landrifosse Pierre Taminiau 3,5 6
Cotten Jean Huon 3,5 7
Noves Franc et Nicolas Taminiau 3,5 6
  Antoine Gilmon 3 9,5
Renissart André Baudet 4 9
Linglé   1,5 8,5
  Pierre Baudet 2 2,5
Pietrau Guillaume Franc 1,5 4,5
  Nicolas Marsille 2,5 7
Moulin Vve Denis Taminiau 2 8
Hannois Jean Depode 2,5 12,5
  Pierre Tamineau 3,5 6
  Adrienne Marcou 2 9,5
  Remy Joli 1 8,5
TOTAL   124 303

Les autres exploitations agricoles au nombre de 73 comptaient 296 bêtes à cornes soit une moyenne de 3 vaches par exploitation.

Voici quelques exemples de petites exploitations :

Fermes Bêtes à cornes
Courette 10
Courtil au brulé 7,5
Petite Courette 8
Mairtriau 3,5
Racine 1/2 5,5
Racine 1/2 3,5
Hobette 4,5
Campion 4,5

Quant au dix-huitième siècle, les statistiques de 1748 accusent à Ronquières un minimum de 120 chevaux et celles de 1786 un minimum de 543 vaches et 389 moutons.

Voici comment ce bétail se répartissait dans les plus importantes exploitations de la localité.

Fermes Exploitants Betail
    Chevaux

1748

Vaches

1786

Moutons

1786

La bruyère Jean Taminiau 6 19 182
Haurut Grégoire Seutin 14 36 130
Tombois Pierre Paul 7 20 17
Chenois Antoine Baudine 8 22  
Noves Martin Lisart 4 9 60
Giloscam Charles Pierart 2 12  
Champmarais Jean Moreau 6 11  
Malmaison Dieudonné M 4 11  
Gottenrieu Louis Detry 3 11  
Landrifosse Philippe Dutilleux 4 10  
Alvaux Pierre Stevens 4 7  
Cotten André Baudet 3 11  
Rangonmont Charles Daras 5 5  
Petit Lobywarte Jacques Gilmont 2    
Follemprise Philippe Delamotte 4 6  
Grande Maison Gilles Taminiau 1 7  
Brulotte Jean Pierart 3 7  
Gueulo François Clairfayt   5  
Quervette Nicolas Soupart 1 4  
    81 213 389