C’est en 1884 qu’une liaison entre Lembeek et Ecaussinnes via Virginal et Ronquières fut mise en service. Elle sera supprimée le 3 juin 1884 et déferrée en 1989.

En plus du guichet où le voyageur pouvait acheter son billet, la gare possédait un central téléphonique et un service d’expédition de colis par chemin de fer. 

‘L’ensemble du site comprenant la gare, la maison du chef et le hangar fut proposé en vain à la vente pour la somme de 50.000 francs de l’époque. N’ayant pas reçu d’amateur, la SNCB fit raser les bâtiments.

L’assiette de la voie ferrée est désormais envahie par la végétation . Il ne reste plus maintenant que quelques morceaux de palissade en béton pour nous rappeler qu’à cet endroit, un jour, régna une intense activité. 


D’après Jacques Vanderlinden in “De Vesnau à Virginal”


 


Publications associées